Municipales 2014 à Angers : pour des primaires citoyennes



mercredi 9 novembre 2011

Pour des primaires citoyennes aux municipales d' Angers 2014

Près de 9000 Angevins se sont déplacés lors des deux tours de ces primaires et il s’agit vraiment d’un souffle nouveau pour la démocratie qui témoigne de l’aspiration profonde des citoyens de gauche à désigner eux-mêmes ceux qui doivent les représenter dans les élections importantes.Comme beaucoup, je me réjouis du formidable succès des Primaires citoyennes socialistes organisées au niveau national. C’est une démarche d’authenticité et de transparence qui permet aux citoyens se reconnaissant dans des valeurs de gauche de s’impliquer en amont de l’élection Présidentielle.

Imaginons un instant qu’ils puissent le faire pour un scrutin municipal et qu’ils soient aussi nombreux, cela aurait une fière allure ! Comme je l’ai suggéré en mai dernier avant de connaître le résultat de ces primaires, comme le Maire de Paris aimerait le faire pour sa ville, ou encore celui de Saint Nazaire pour la sienne, je propose aussi de transposer cette démarche pour notre ville d’Angers.

Durant les deux ans et demi qui nous séparent du scrutin municipal, nous avons beaucoup à faire encore pour servir les Angevins et c’est ce qui nous motive au quotidien, mais il est aussi de notre devoir de penser l’avenir.

Penser l’avenir, c’est avoir en tête trois grandes responsabilités : gagner les Présidentielles et les législatives, poursuivre la dynamique engagée à Angers et préparer sereinement les municipales.

Gagner les Présidentielles et législatives

Après la victoire historique du Sénat, les conditions les plus favorables sont réunies pour une victoire de la gauche au Printemps prochain. Autour de notre candidat François HOLLANDE, nous devrons nous mobiliser pour ces échéances afin d’aller vers une véritable politique de l’emploi, du pouvoir d’achat, pour une fiscalité plus juste, pour l’aide aux plus démunis et le soutien aux collectivités, pour une plus grande justice sociale et une meilleure gestion des comptes de la Nation. Nous souhaitons tous une politique tournée vers les hommes et femmes plutôt que tournée vers l’argent comme aujourd’hui.

Les échéances nationales sont prioritaires car elles ont une influence directe sur la vie quotidienne de chacun.

Poursuivre localement la dynamique engagée depuis 1977

Depuis 1977 la ville d’Angers conjugue efficacité et solidarité grâce aux équipes réunies autour de ses deux Maires, Jean MONNIER et Jean-Claude ANTONINI.

Pour continuer dans cette voie d’une ville toujours plus attractive et attentive à tous ses quartiers dans leur diversité, une ville qui se préoccupe de tous ses habitants, du plus jeune âge jusqu’aux plus anciens, avec le souci permanent des plus défavorisés, il est nécessaire de choisir une équipe autour d’un leader de gauche.

Ce débat dépasse même les frontières de la ville, les communes de l’Agglomération avec qui nous sommes de plus en plus liées et celles au-delà nous observent. Angers a été un moteur et une ville pionnière à gauche.

Préparer sereinement et sérieusement l’échéance de 2014

Comme je l’ai déjà affirmé, le choix du candidat (ou candidate) à la mairie d’Angers devra se faire en temps voulu, il ne faut surtout pas bousculer les échéances. Il faudra alors choisir celui ou celle qui sera le mieux placé(e) pour porter nos couleurs dans un rassemblement le plus large possible.

Le maire actuel, J.C.Antonini, ayant décidé de ne pas se représenter, sa succession sera ouverte. Nous avons la chance d’avoir, à gauche, plusieurs candidats possibles. La logique et l’esprit démocratique insufflé par les primaires, conduisent à souhaiter que les Angevins de gauche eux-mêmes choisissent celui (ou celle) qui leur parait le (la) plus apte à défendre leurs valeurs, à rassembler une équipe compétente et à donner un nouvel élan à la dynamique de la Ville et de l’agglomération.

Pour engager la bataille des municipales de 2014, il serait sain que notre candidat(e) soit choisi(e) fin 2012 et que les Angevins le sachent. Ils connaissent déjà le candidat de la droite !

L’ENJEU est bien celui de servir les Angevins, tel que cela se fait depuis l’arrivée de la gauche dans notre ville.

Les Angevins souhaitent plus que jamais une ville qui reste dans une démarche solidaire et humaniste, avec le souci d’une plus grande justice sociale, un engagement très volontaire sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux, tout ceci avec une gestion financière rigoureuse. Les défis sont nombreux !

Les Primaires Nationales donnent un formidable élan au candidat socialiste. A l’échelle locale, cette démarche engendrerait un même élan, une appropriation citoyenne extraordinaire d’un fort enjeu local. Dans une élection municipale comme Présidentielle, il y a un rapport

direct entre la population et une personne. Cette démarche irait dans le sens d’une évolution démocratique courageuse que nous engageons par ailleurs au travers des diverses démarches participatives de la ville.

Je souhaite qu’avec les adhérents Angevins de mon parti politique, le Parti Socialiste, nous puissions décider à travers un vote, une telle organisation de Primaires Angevines. Nous avons désormais le savoir faire et les compétences pour cela. Notre parti politique ne pourra qu’en tirer des avantages, nous sortirons grandis d’une telle démarche, celle que je propose de donner envie aux Angevins de s’approprier encore plus l’avenir de leur ville.

Communiqué de presse
Crédits image : http://www.courrierdelouest.fr 
 

Rotureau.fr © 2013 | E-mail : jean-luc@rotureau.fr