Agglomération angevine : la liaison SUD en débat



mardi 20 décembre 2011

Le 12 Décembre était organisée une réunion publique pour lancer la concertation sur le projet de liaison sud de l’agglomération Angevine.


Angers Loire Métropole a fait étudier quatre scénarios possibles à l’intérieur desquels des variantes peuvent être imaginées.

  1. Un passage par les boulevards sud d’Angers, sur une longueur de 5,5kms.
  2. Une amélioration des routes départementales 102 et 112 existantes.
  3. La création d’une petite liaison sud d’une longueur de 7,5kms, sur les communes d’Angers, Sainte Gemmes et Les Ponts de Cé.
  4. La création d’une grande liaison sud d’une longueur de 13kms, passant au sud de Bouchemaine par des ouvrages à créer.
Trois autres réunions publiques seront organisées le 29 février, le 19 et le 27 mars, afin que chacun puisse donner son point de vue. Une exposition et le site internet compléteront l’information.

Pour ma part j’ai fait connaître mon opinion lors du dernier débat de Conseil d’Agglomération.

Dès aujourd’hui,  il faut sans tarder acter au sein de l’agglomération la création de ce qu’on appelle un « barreau » entre le carrefour dit « Mignon » et la route du Hutreau ou la route de Ste Gemmes, de sorte à désengorger la circulation des Ponts de Cé. La réalisation de ce barreau doit être effective très rapidement pour que l’on puisse aussi en mesurer son impact, sans trop de contraintes sur les terrains existants, et son efficacité sur la circulation des Ponts de Cé. Cette réalisation ne devrait pas être trop coûteuse.

Dès l’année 2012 il faudra aussi inscrire le scénario qui sera retenu dans le futur Plan local d’urbanisme d’agglomération de sorte à préserver l’avenir. Je penche personnellement pour le tracé de la petite liaison sud. Il faut inscrire ce tracé même s’il ne se réalise pas ou à très long terme.

Enfin, je pense que cette question concernera les élus de 2014 qui devront établir des priorités en fonction des contraintes du moment et des possibilités financières mais aussi compte tenu du contexte, notamment sur les questions environnementales. Sur cet ordre de priorité, je pense qu’il faudra d’abord choisir une seconde ligne de tramway avant le financement de la liaison sud même si cette seconde ligne ne répondra pas à la même question, au même besoin.

Nous aurons alors eu le temps de mesurer l’efficacité des différentes mesures prises.
 

Rotureau.fr © 2013 | E-mail : jean-luc@rotureau.fr