Municipales 2014 : nouvelles propositions pour Angers et les angevins



vendredi 10 janvier 2014
À l’occasion de mes vœux, le 09 janvier, j’ai présenté plusieurs propositions qui figureront, parmi d’autres, dans le projet que je présenterai prochainement.

Rotureau, Angers, municipales, 2014

En matière économique : maintenir, consolider et développer l’emploi. 

  • Travail conjoint avec la Communauté d’agglomération qui a la compétence économie-emploi. Nous travaillerons pour fournir aux entreprises un plus fort sentiment de sécurité et de stabilité dans les décisions prises par la collectivité. 
  • « Une entreprise = un projet » : il sera proposé à chaque entreprise de choisir librement un projet dans lequel elle souhaite s’investir : le soutien à une micro-entreprise (technique, compétence, logistique, mise en réseau…), soutien à un projet associatif (sportif, culturel, solidaire…), soutien à un artiste, bourse à un étudiant qui part à l’étranger…
  • L’innovation comme maître mot : 
- en matière de collaboration, en œuvrant pour des relations partenariales plus constructives avec les collectivités qui nous entourent, avec les chambres consulaires, avec les réseaux et clubs d’entreprises (les entreprises de toutes tailles mais surtout les PME, TPE et y compris les commerçants et autres acteurs de la vie économique)
- pour répondre aux besoins du marché, assurer des visibilités d’entreprise, développer de nouvelles compétences chez les salariés et donc augmenter leur employabilité, trouver de nouvelles sources de motivation et renforcer le sentiment d’appartenance.

En matière culturelle : porter loin l’image d’Angers 

  • Organisation d’un grand événement à portée nationale « Angers en Mouvement ». L’objectif principal sera de porter loin l’image d’Angers, de renforcer les flux touristiques et de participer à la création d’une véritable identité culturelle pour Angers. Le choix se portera sur une discipline pour laquelle Angers dispose d’une réelle légitimité, et pour laquelle tous les Angevins peuvent se retrouver : un festival multidisciplinaire de danse : danse contemporaine (CNDC), danse classique, danse folklorique, danse de salon, danses régionales, danse moderne (hi-hop, rock)… Il s’agira d’un festival mixte (en salle et spectacles de rue), proposant des spectacles amateurs et des spectacles professionnels, conjuguant des offres gratuites et les spectacles payants…

En matière d’environnement : qu’Angers retrouve de sa superbe, soit heureuse d’être la ville du végétal, le mettre plus en pratique.


  • Mise en place d’un marché hebdomadaire aux fleurs, le mercredi matin, place du Ralliement, en partenariat avec les professionnels locaux.
  • Organisation de campagnes de plantations d’arbres, des jardins pédagogiques dans les écoles.
  • Fixation d’un objectif de réduction de la publicité papier distribuée dans les boites aux lettres de 30 %, pour les grandes surfaces et divers annonceurs.

En matière de mobilité : 
  • Mise en place de la première phase de la deuxième ligne de tramway : de la Gare au Parc expositions.

En matière de citoyenneté : 

Nous mobiliserons les Angevins. Nous ne croyons pas à une ville qui n’évoluerait que d’en haut, que par une avant-garde éclairée ou des idées imposées ! Notre façon de faire sera différente, les Angevins seront porteurs des changements, les entreprises aussi, les commerçants.

  • Mise en place de référendums : référendum d’initiative citoyenne et référendum décisionnel local, à l’initiative des élus. Dans ce dernier cas, les élus auront le souhait de consulter la population sur un projet ou un domaine précis. Ce n’est pas enlever du pouvoir aux élus que de vouloir redonner la parole aux citoyens plus fréquemment. C’est s’engager dans un management public plus conforme aux aspirations de notre société, cela renvoie aux conditions d’exercice de la gouvernance publique moderne. Il s’agit de s’éloigner de modèles parfois trop bureaucratiques et technocratiques axés sur des pratiques standardisées, avec aussi disons-le de temps en temps trop de rigidités, pour mettre d’avantage l’accent sur le changement, l’innovation, l’initiative, l’adaptabilité, la responsabilité, la gestion du risque, la transparence… 
  • Proposition d’une commission consultative d’attribution des subventions, pour exercer un regard sur l’existant, pour que la transparence soit la plus totale dans ce domaine. Des habitants siégeront dans cette commission.
  • Je ne revendiquerai pas la place de Président de l’Agglomération. La dimension d’agglomération devient de plus en plus importante. Je proposerai que le Maire d’Angers soit le Président Délégué, que l’on travaille main dans la main avec le Président et que l’ensemble des communes réfléchissent à un autre portage communautaire. Notre territoire n’avancera que par des communes toutes très motivées par notre développement d’agglo, ce n’est pas Angers contre les autres, c’est tous ensemble avec de mêmes enjeux. 
  • Plus de cumul de fonctions et une plus grande présence sur le terrain : le Maire et les Adjoints n’exerceront pas non plus de cumul avec d’autres fonctions exécutives dans les autres assemblées, même s’ils doivent être présents dans d'autres collectivités. Je demanderai à tous nos élus Angevins une grande présence sur le terrain.

En matière de finances : 

  • Organisation dès aujourd’hui d’un débat public. On ne peut pas tout promettre sans tenir compte des réalités financières. Oui, la prévision budgétaire de la ville est préoccupante, ce n’est pas être un oiseau de mauvais augure que de dire cela. C’est simplement dire la vérité. Je demande un débat public sur ce sujet, celui des finances de la ville.
 

Rotureau.fr © 2013 | E-mail : jean-luc@rotureau.fr