Régionales 2015 : notre position



mercredi 2 décembre 2015
Les 6 et 13 décembre prochains, les Français sont invités à désigner leurs représentants dans les Conseils Régionaux.


Le Conseil d’Administration de Nouvel Élan a souhaité, avec ses adhérents et sympathisants, engager une réflexion sur ce prochain scrutin afin de définir une position conforme à nos convictions et aux valeurs qui fondent notre jeune mouvement.
Nous ne serons présents sur aucune des listes candidates en Pays de la Loire. Nous souhaitons néanmoins faire connaitre notre analyse sur trois listes.

La liste PS menée par Christophe CLERGEAU s’est partiellement ouverte à d’autres mouvements de gauche ou de centre gauche. Parmi ceux-ci  CAP21 dont les valeurs et la ligne politique sont très proches des nôtres mais nous n’avons pas été sollicités en tant que Nouvel élan pour donner notre point de vue sur la composition de cette liste et sur le projet. S’il y a le souci d’ouverture, force est de constater que les dirigeants du PS n’ont pas tiré les leçons des échecs des élections municipales à Angers et ailleurs. Certains des dirigeants restent sourds aux interrogations de la société civile. Eloignés de la base ils creusent encore le fossé qui les sépare des citoyens en quête de solutions nouvelles pour une société différente et plus solidaire.

Notre mouvement est porté par une farouche volonté de renouvellement des partis qui donne du sens à la démocratie et par le souhait d’une plus grande participation des citoyens à la vie publique. La refondation du débat politique est une absolue nécessité pour construire ensemble les solutions aux grands enjeux que sont le bien vivre ensemble, la nouvelle économie et le respect des générations futures. 

La liste Les Républicains nous apparait dangereuse pour le bien vivre ensemble en Pays de Loire. Ce parti et son leader, Bruno RETAILLEAU, ne nous paraissent pas aptes à rassembler, à fédérer. Proche de Philippe de Villiers, même s’il a pris des distances avec celui-ci, Bruno RETAILLEAU est devenu Sarkosyste, opposé au mariage pour tous et soupçonné de collusion avec certaines associations conservatrices anti IVG, refusant de prendre en compte l’évolution de notre société, il n’est pas porteur d’un projet de modernisation  de la société dans notre région. Candidat à la Présidence des Pays de la Loire, il est aussi Sénateur, membre de la commission de la Culture, de l’Education et de la Communication au Sénat et Président du groupe Les Républicains au palais du Luxembourg . Bref il cumule divers mandats, ce dont les citoyens français (toute tendances confondues) ne veulent plus et ce qui nous prépare une Présidence à mi-temps si sa liste gagnait cette élection. Ceci ne nous semble pas acceptable compte tenu des enjeux et de l’importance de la région.

Quant à la candidature FN, elle n’apporte aucune solution et nous apparait être un très grand danger pour notre Région et d’une façon générale pour la Nation. Cette candidature appelle les Français à couper la branche sur laquelle ils sont assis en remettant en cause les fondements de notre société. Il est certain que l’attitude des partis républicains qui ne sont plus assez à l’écoute de la population est considérablement responsable de la montée du FN. Mais il n’est plus temps de combattre ce parti et ses idées à coup de vaines formules. Il faut désormais montrer par des actes et des résultats la capacité des partis républicains à améliorer le quotidien des citoyens et à définir une ligne directrice claire, cohérente, porteuse d’espoirs et d’ambition. 

Nous attendons de la part des candidats un véritable projet de fond et d’ensemble pour la Région de demain et non pas des mesures éparses.

Aussi nous invitons les Angevins à sortir des clivages stériles dans lesquels les partis tentent parfois de les enfermer. Pour le premier tour des élections régionales le 6 Décembre prochain, nous les invitons à s’informer sur les projets des 10 listes en présence, à en faire une lecture critique et à voter au premier tour pour celle qui sera la plus proche de leurs valeurs. 

 

Rotureau.fr © 2013 | E-mail : jean-luc@rotureau.fr