Ma réaction sur le projet de nouvelle patinoire à Angers



vendredi 18 mars 2016
Le projet de patinoire pour le mandat actuel est un beau projet. Son architecture semble tout à fait s'intégrer dans le quartier encore en devenir de St Serge et la présence de deux pistes de glace une garantie de permettre à tous les Angevins de profiter de la patinoire. Compte tenu des contraintes financières, il y aura vraisemblablement peu d'autres projets d'investissements sportifs dans ce mandat.
Il faut donc tout faire pour réaliser la patinoire dans le mandat. C'est un projet indispensable pour le club de l'ASGA, et notamment sa section hockey sur glace, qui depuis de très nombreuses années évolue au plus haut niveau en portant les couleurs de la ville. La transformation du club en SASP, qui appellera à terme moins de participation financière publique, la fidélisation d'un club partenaires et le nombre croissant de spectateurs justifient une nouvelle patinoire, tout comme le besoin pour les autres sections (danse et patinage) d'une autre piste. C'est aussi une possibilité pour de nombreux Angevins, non licenciés au club, de profiter d'un équipement de loisir important sur le territoire de l'agglomération.


L'emplacement de la future patinoire est celui que nous privilégions avec notre liste municipale. Ce quartier du cinéma Multiplexe et de futurs projets pour tout le secteur St Serge, est un quartier jeune, à proximité de l'Université et du centre ville, très accessible par le tramway. Cet équipement structurera et accélérera l'urbanisation du secteur.

Nous disions dans notre programme qu'il y avait deux conditions pour la réalisation de cette patinoire : celle de la bonne tenue sportive et financière du club et celle des ressources de la ville. Sur le premier point, il semble que le club continue de se structurer et résorbe petit à petit les difficultés de trésorerie qu'il a pu rencontrer dans le passé. L'équipement lui fera atteindre une dimension supplémentaire. Il est de responsabilité de la ville de l'accompagner.

Restent les ressources de la ville... Nous avons bien vu comment la ligne entière de tramway a été reportée (au passage c'est bien pour cela que nous ne proposions qu'une demi-ligne dans ce mandat).
Nous faisons donc deux suggestions aux élus de la ville :
  • ne pas réaliser dans ce mandat le pont prévu pour le tramway car d'une part il ne servira à rien puisque la ligne est repoussée et d'autre part il n'est pas utile de figer un tracé pour un mandat suivant. Personne ne sait ce que réserve l'avenir. Bien que le financement soit d'agglomération, une partie des financements environnants reviendront à la ville et ces dépenses pourront être mobilisées sur d'autres projets tels que celui de la patinoire.
  • solliciter la communauté urbaine pour une prise en charge de cet équipement. Nous suggérions dans la campagne municipale que les grands équipements sportifs et culturels soient de la compétence de l'agglomération compte tenu de l'impact et de la fréquentation de ceux-ci par une population bien plus large que celle de la seule ville d'Angers. La logique et le bon sens justifient cette démarche et la plupart des grandes agglomérations sont déjà dans cette réalité. C'est l'occasion rêvée pour Angers de soulever le débat et de relever ce défi. Si la communauté urbaine veut franchir un cap, c'est le moment où jamais !"
 

Rotureau.fr © 2013 | E-mail : jean-luc@rotureau.fr